Au Liban, l’économie est à terre, les domestiques Ethiopiennes jetées à l’abandon…

 

La situation des émigrés d’origine africaine au Liban a longtemps été périlleuse. Aujourd’hui, en Juin 2020, le Liban est dans une crise économique profonde, le pays baigne dans l’inflation, et est à court de liquidité. Des entreprises ferment, le chômage monte en flèche. La couche la plus vulnérable, des femmes domestiques émigrés, la subit à plein fouet.

D’après certaines ONG de droits humains, les lois de travail au Liban ne s’appliquent pas toutes aux domestiques venant d’ailleurs. Les lois concernant le salaire de base, limitant les heures de travail, permettant aux domestiques de se séparer de leurs employés sont floues. Ainsi, ces personnes vulnérables ne sont pas protégées de l’esclavage moderne.

A l’heure où l’économie libanaise est paralysée par une crise sans précèdent, la classe moyenne qui pouvait se permettre d’employer des aides ménagères ne peut plus compter sur ce luxe. La solution qu’elle a trouvée est de se débarrasser des domestiques devant la porte de l’ambassade de leur pays d’origine. Devant l’ambassade Ethiopienne de Beyrouth des dames Ethiopiennes sont délaissée par leur patron. La porte de l’ambassade reste fermée. L’état Libanais dit avoir loger les personnes jetées à la rue dans des abris provisoires.

Author: T. Kh.

23 thoughts on “Au Liban, l’économie est à terre, les domestiques Ethiopiennes jetées à l’abandon…

  1. With havin so much content and articles do you ever run into any problems of plagorism or copyright infringement? My website has a lot of completely unique content I’ve either created myself or outsourced but it seems a lot of it is popping it up all over the internet without my agreement. Do you know any techniques to help protect against content from being stolen? I’d really appreciate it.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.