Fond de riposte Force-Covid19 source de frustration en France

En France la gestion du fond de riposte “Force-Covid 19” de 12 milliard (Xof)  alimente la polémique au sein de la diaspora sénégalaise. Selon les membres de l’opposition, le choix des membres du comité a été fait avec des critères de sélections inéquitables entre membres du parti au pouvoir et membres de l’opposition. D’après la même source, la majorité des bénéficiaires de ce fond sont liés à Benno Bokk Yakaar (parti au pouvoir). Parallèlement, le parfum de scandale entourant les premières démarches du « Fonds Force Covid19 », notamment lors de l’attribution du marché de la distribution de l’aide alimentaire aux couches les plus vulnérables, n’a pas laissé indifférents les sénégalais de l’extérieur.

Selon Thierno Mountaga Gangue vivant en France et membre du parti démocratique sénégalais, le comité de gestion a été mis en place sans aucune consultation avec l’opposition. Ceci les a motivé à mettre en place un comité de veille et d’alerte. Ce groupe déplore le manque de transparence dans la gestion du “Fond Force-Covid 19”. 

Et notre interlocuteur d’ajouter que «  les 45000€ alloués au Sénégalais vivant en France sont mal répartis dans des conditions douteuses: 500€ (350,000XOF) pour les Sénégalais bloqués à cause de la fermeture des frontières, 2000€  ( environ 1,300,000XOF) pour les familles des défunts du covid-19, la même somme pour les personnes ayant contracté le virus, et 200€ pour les étudiants( équivalant de la moitié du loyer qui s’élève entre 300 et 400€). Pour lui, les militants du Benno Bokk Yakkar ont pu bénéficier de cette aide au détriment des ayant-droits. Il indique que cet argent aurait plus d’utilité si l’État l’investissait pour le rapatriement des corps des Sénégalais victimes de COVID19 bloqués à l’étranger qui risquent l’incinération. 

Pour conclure, il lance un appel au chef de l’État, au ministre des affaires étrangères et au directeur des sénégalais de l’extérieur leur demandant de mettre en place un comité de pilotage participatif et inclusif. Ceci selon lui permettra de calmer les ardeurs des uns et des autres, tout en mettant fin aux soupçons de malversations.

Author: S. N. NIASS

104 thoughts on “Fond de riposte Force-Covid19 source de frustration en France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.