Guinée : Un Camp Militaire Attaqué À 72 H De L’Élection

72 h de l’élection présidentielle en Guinée, la tension est à son paroxysme dans le pays et la confusion commence à s’installer.

En effet, ce vendredi, depuis deux heures du matin, des tirs nourris sont entendus à Kindia, ville située à 135 kilomètres de Conakry, qui abrite un grand camp militaire.

Des sources indiquent qu’un haut gradé du camp aurait été tué. Il s’agirait du colonel Mamady Condé, le commandant du camp Sarmorea. Il aurait été assassiné aux environs de 2 heures du matin.

Une situation qui plonge les populations locales dans l’inquiétude. Ce matin, les habitants de la « Cité des agrumes » se sont réveillés la peur au ventre.

Pour le moment, aucune information du côté du gouvernement n’a filtré sur les causes de ces tirs nourris, ni même l’identité de leurs des auteurs.

Author: S. N. NIASS

45 thoughts on “Guinée : Un Camp Militaire Attaqué À 72 H De L’Élection

  1. Excellent read, I just passed this onto a colleague who was doing a little research on that. And he actually bought me lunch as I found it for him smile Thus let me rephrase that: Thanks for lunch! « Do you want my one-word secret of happiness–it’s growth–mental, financial, you name it. » by Harold S. Geneen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.