Le CORONAVIRUS AU SÉNÉGAL.. Une pandémie avec sa pléthore de préjugés..

Le Sénégal a enregistré ses premiers cas du coronavirus au début de ce mois de mars 2020. Depuis ce jour, les informations vont bon train et circulent plus vite que la maladie même; une situation qui inquiète de plus en plus les journalistes et techniciens des médias.
Face à cette pandémie, devenue une menace pour toute l’humanité, les acteurs des médias ont un rôle primordial à jouer et une lourde responsabilité dans la collecte, le traitement et la diffusion d’informations sûres et fiables.
Et pour éviter toute démarche allant dans le sens d’une désinformation, les hommes de presse doivent mettre en avant leur sens de l’éthique et la déontologie.
A coté de ces acteurs des médias professionnels, est né un courant de journalismes :  » ceux de google et des réseaux sociaux « .
Des milliers de sénégalais divulguent chaque jour des informations sur la pandémie “coronavirus”, qui peuvent favoriser sa propagation, la stigmatisation au sein des populations et créer même la confusion dans la tête des senegalais..
Le ministère de la santé et de l’action sociale, conscient du danger que peuvent causer les fake-news, a mis à la disposition des médias sénégalais un dispositif leur permettant d’avoir des informations fiables et sûres de sources sur l’évolution de la situation et des différentes actions entreprises par les autorités du Sénégal dans cette lutte contre le Covid19.
Mais jusque là, de fausses informations continuent de circuler dans les réseaux sociaux, et se propagent plus vite que le virus. Une attitude qui, selon certains journalistes, remet en cause le travail abattu par les hommes de médias.
Que faut-il faire pour mettre un terme à la propagation des fake news?
Quelles peuvent être les conséquences d’une mauvaise information?
Quelle doit être la responsabilité de l’État face à ceux là qui s’adonnent à une telle pratique?
Autant de questions pour lesquelles, seul l’État du Sénégal peut apporter des réponses !

N.S.N

Author: S. N. NIASS

1 thought on “Le CORONAVIRUS AU SÉNÉGAL.. Une pandémie avec sa pléthore de préjugés..

  1. I enjoy you because of all of the effort on this blog. Betty delights in carrying out internet research and it’s easy to see why. A lot of people hear all about the compelling form you convey both useful and interesting guidelines by means of the blog and attract contribution from other individuals about this area of interest and my child has always been becoming educated a great deal. Enjoy the remaining portion of the new year. You’re carrying out a dazzling job.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.