AIBD: 04 Mois Sans Salaire Pour Les Beaux Yeux Des Turcs

( Par Guy Marius Sagna )

L’AIBD est 5 fois plus grand que l’aéroport Léopold Sédar Senghor mais la misère des travailleurs a été multipliée par 5.

La société turque 2AS pour récupérer les investissements turcs (15% des travaux d’achèvement de AIBD) fait recours à la société intérimaire Top Inter de Lahad Sylla.

Ainsi quand les manutentionnaires de 2AS sont payés 300 à 400.000 FCFA par mois, leurs collègues manutentionnaires faisant le même travail sont payés 150.000 FCFA soit une différence de 150 à 250.000 FCFA parce qu’ils sont intérimaires. Où va la différence : dans les poches des sénégalais complices qui exploitent leurs frères et soeurs sénégalais et en Turquie.

Les turcs de 2AS licencient à tour de bras tout travailleur qui rouspéte ou parle de syndicat.

Depuis juillet, les travailleurs de Top Inter – qu’on devrait appeler « Topp intérêt » – n’ont pas perçu de salaire.

Là-bas à l’AIBD, on force les travailleurs à signer leur contrat sans les lire. Et quand ces contrats sont finis ont les force à signer les nouveaux sinon ils ne perçoivent pas leur dernier salaire.

Y-a-t-il un ministre du travail dans l’avion?
Y-a-t-il un gouvernement au Sénégal ?

Si AIBD doit être un hub, il doit aussi et surtout être un hub en matière d’épanouissement de la population et donc de bonheur des travailleurs et non d’oppression.

Author: La Rédaction

110 thoughts on “AIBD: 04 Mois Sans Salaire Pour Les Beaux Yeux Des Turcs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.