THIÈS : Thierno A. Sall Face Aux Frères Ennemis

L’une des régions emblématiques de la résistance, des périodes pré-coloniales à nos jours, Thiès a de tout temps, regorgé de grandes figures historiques, culturelles comme politiques et constitue un grenier électoral très significatif, et qui fait d’elle, le terrain de toutes les convoitises politiciennes.

Sur le plan politique, l’enjeu est de taille et des gladiateurs se livrent à des exercices stratégiques de conquête du pouvoir local. La dernière force illustrative est celle conduite par l’ex ministre Thierno Alassane Sall, un digne fils thiéssois, incarnant les valeurs traditionnelles de ‘‘Ngor, djom, fitt’’, et de ‘‘nittu Thiès’’ (dans le sens combatif et défenseur des droits citoyens et constant dans la démarche)
Depuis quelques jours, le leader de Réewum Ngor confirme son statut de leadership dans la région de Thiès de par l’affluence de nouvelles adhésions lors de ses tournées dans les différents quartiers de la capitale du rail.
S’y ajoutent les ralliements d’autres responsables politiques et de mouvements citoyens de la région.
Une véritable menace pour le camp au pouvoir et de ses alliés qui s’offusquent de vouloir opérer de nouvelles stratégies convoquant des réformes sur les législations.
Thierno Alassane Sall s’est lancé dans une rude bataille à fin d’imposer un nouveau concept de massification de son parti, appelé ‘‘Diiso Ak Ñépp’’, qui suppose des visites de proximité dans les grands quartiers de Thiès.
Sur la liste des adversaires de TAS, figurent Idrissa Seck et Talla Sylla.
L’un a reçu les foudres des populations en rejoignant le camp au pouvoir après plusieurs sorties fustigeant la mauvaise gestion des commandes étatiques par celui qui devient plus tard son mentor politique.
Un reniement qui a provoqué la colère de beaucoup de thiéssois.
Talla Sylla, l’actuel maire de Thiès, dont l’accession à ce niveau de responsabilité a été plus que surprenante car sa place d’édile et de premier magistrat de la ville a été la seule volonté du leader de Rewmi, même si un divorce s’en était suivi.
Une trahison du maire de Thiès, qui, à l’époque, avait heurté la conscience des thiéssois.
Voilà trois figures politiques, de trajectoires et d’idéologies très différentes qui partagent le souhait de gouverner la région de Thiès.
Aux thiéssois de porter leur choix sur le plus constant parmi ses fils, héritiers politiques.

Author: La Rédaction

136 thoughts on “THIÈS : Thierno A. Sall Face Aux Frères Ennemis

  1. The crux of your writing whilst appearing agreeable at first, did not settle very well with me after some time. Someplace throughout the sentences you were able to make me a believer but only for a short while. I however have got a problem with your jumps in assumptions and one might do well to help fill in those gaps. In the event that you actually can accomplish that, I will surely be impressed.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.