Coup D’Etat Au Mali : Les 4 Civils Blessés Sont Décédés

Bamako s’est réveillée ce 19 août sans président, mais avec de nouveaux hommes forts. Au prix d’une révolte militaire qui aura été fatale à des civils.

Tard dans la nuit, Ibrahim Boubacar Keïta a présenté sa démission au terme d’une journée de tensions. Arrêté dans l’après-midi avec son Premier ministre, Boubou Cissé, dans sa résidence à Sébénikoro, le désormais ex-président a été conduit au camp militaire de Kati, où il se trouvait toujours ce mercredi.

Quatre civils blessés sont décédés dans la nuit de mardi à mercredi selon l’hôpital Gabriel Touré de Bamako et l’établissement a admis aussi une dizaine de blessés, relaie la RFI.

Author: S. N. NIASS

628 thoughts on “Coup D’Etat Au Mali : Les 4 Civils Blessés Sont Décédés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.