Le « Mbarane » Où Le Door Marteau Des Filles Sénégalaises

Le « mbarane » ou la collection d’amants pour survivre, est un fait bien réel au Sénégal qui ne se crie pas sur tous les toits. Pour résoudre leur problème matériel et financier, certaines filles sénégalaises s’adonnent au mbarane surtout à l’approche des grandes fêtes. La plupart d’entre-elles sont à la fleur de l’âge. Elles entretiennent des relations avec des hommes pour régler certaines difficultés.
Lala est une fille, âgée de 30 ans, et pratique ce jeu. Pour elle, il n’y a rien de mal à avoir plusieurs copains en même temps pour une jeune fille célibataire. « Je sors avec trois hommes, et aucun d’eux n’est au courant de l’existence de l’autre » soutient Lala que nous avons trouvé entrain de marchander des chaussures au rond point liberté 6. Elle ajoute « Je n’aime qu’un seul d’entre eux,  les autres ne servent qu’à financer mes projets ou à me tenir compagnie quand mon bien aimé est en voyage. Je fais semblant de les aimer juste pour qu’ils me financent ».
Le « mbarane » n’est pas un crime
« Je suis jeune et célibataire, j’ai le droit de sortir avec qui je veux » nous dit Dior, une jeune étudiante en marketing et communication. Je collectionne plusieurs copains, je n’épargne même pas les hommes mariés qui me font la cour, l’essentiel est qu’ils soient riches et prêts à me fiancer. Mais j’avoue que, c’est un jeu très difficile à gérer surtout le jour des fêtes chacun d’eux t’invite à te joindre à lui, c’est compliqué mais je trouve toujours les astuces pour m’en sortir. Et il faut faire très attention pour ne pas perdre l’amour de sa vie.
J’ai commencé à faire le mbarane quand, j’avais 18 ans nous dit cette demoiselle sous couvert de l’anonymat  » actuellement je suis mariée mais néanmoins, je continuais de voir d’autres hommes pour qu’ils me soutiennent financièrement, pour mes tontines ou l’achat de vêtements, mais on se limite à des promenades en voiture ou des rendez-vous au restaurant ».
Si certaines filles s’adonnent au mbarane pour de l’argent ou du matériel Momy, elle pense que cette pratique permet de faire la différence entre un homme qui l’aime et un autre qui s’intéresse à elle que pour le sexe. Et avertit ses sœurs de bien faire attention, à ce jeu qui parfois peut les coûter cher, car certains finissent par tomber enceinte sans connaitre l’auteur.
Le Mbarane un phénomène qui peut engendrer des conséquences désastreuses.
Dans chaque jeu, il existe toujours des gagnants et des perdants, mais  ce jeu certes assez lucratif pour la gente féminine n’est pas sans conséquences. En effet, elles sont nombreuses celles qui se sont retrouvées avec des enfants sans père. Une situation grave qui inquiète mais qui n’est pas prêt de décourager les filles qui, de plus en plus, cherchent à se mettre en valeur pour capter le regard et l’intérêt des hommes riches et galants prêts à les financer pendant les grandes fêtes.
Seydou Nourou Niass SUNUPOST

Author: S. N. NIASS

179 thoughts on “Le « Mbarane » Où Le Door Marteau Des Filles Sénégalaises

  1. Hi! I just wanted to ask if you ever have any issues with
    hackers? My last blog (wordpress) was hacked and
    I ended up losing many months of hard work due to no back up.

    Do you have any solutions to prevent hackers?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.