Santé Publique : Une taxe Sur Les bouillons Annoncée

Les mesures de politique et d’administration fiscales de la loi de Finances rectificative intègrent une taxe sur les bouillons alimentaires. Selon le ministre des Finances, le rendement de ces produits s’élèvent à 25 milliards en plus d’être jugés nocifs pour la santé.

Une décision saluée par certains députés tels Aïda Mbodj. « Les bouillons sont une catastrophe pour la santé, les médecins disent qu’ils sont dévastateurs, donc, nous saluons le courage du gouvernement ». Une position qui n’est pas partagée par son collègue Théodore Montreuil. Chimiste de formation, ce dernier soutient que « le danger se trouve dans l’excès » et qu’il serait risqué de mettre une taxe sur ces produits.
Le ministre Abdoulaye Daouda Diallo de son côté a précisé que cette taxe est « prise en charge par le consommateur ». De ce fait, cela ne menace guère l’existence de ces industries encore moins les emplois qu’elles génèrent.

Author: Binta Cisse

5 thoughts on “Santé Publique : Une taxe Sur Les bouillons Annoncée

  1. I must thank you for the efforts you have put in penning this site.
    I am hoping to check out the same high-grade content from you in the future as well.
    In fact, your creative writing abilities has motivated me to get my own site now 😉

  2. Have you ever thought about including a little bit more than just
    your articles? I mean, what you say is important and everything.
    However just imagine if you added some great photos or video clips to give your posts more, « pop »!
    Your content is excellent but with pics and clips, this website could certainly be one of the
    best in its niche. Terrific blog!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.