Podor Senegal: Vivre sans Eau en Pleine Pandemie (Covid19)

Yawaldé Yirlabé se situe à 202 km de Podor. Ce village de la commune de Bokké Dialloubé est confronté à des problèmes d’accès à l’eau potable depuis plus de dix ans. Le manque du liquide précieux dans cette localité a crée des inquiétudes chez la population notamment en cette période de pandémie du Covid-19.

Le village est  composé essentiellement de Peulh pasteurs. La localité a vu son premier forage en 2010, sous l’ère de Souleymane Sow ex président du conseil rural de Pété (devenu commune en 2009).  Ce dernier était par ailleurs cadre libéral du département. Le forage alimentait le village de Yawaldé  Yirlabé ainsi que les localités environnantes dont Ranéwo Aly ndiané, Ranéwo Samba Gouna, Wouro Lamine Hamath Diallo et Wouro Aladji Daouda Seydou Sy.

Les habitants de ces villages du diéri, peine à avoir de l’eau potable depuis une décennie. Ils s’approvisionnent à partir d’une bassine à ciel ouvert,  la même qui sert à abreuver les troupeaux. D’après  Abdoulaye Mamadou Anne un habitant dudit village, la plupart des usagers sont malades à cause de cette eau. 

Notre interlocuteur ajoute qu’il ne se passe pas une semaine ou les enfants venus puiser de l’eau ne tombent pas dans la bassine.

D’après les riverains, malgré les démarches et cris de cœur qu’ils lancent partout, le village n’a jamais vu la visite des systèmes d’adduction d’eau potable (AEP) multi-villages. Et le premier magistrat de la commune mère, Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des finances et du budget, ne s’est pas déplacé pour venir à leur secour.

 Ces éleveurs lancent un appel à l’endroit du président de la république. Ils sollicitent son aide surtout en cette période où l’accès à l’eau potable est incontournable pour se protéger contre le coronavirus. Ils s’interrogent sur l’utilité de l’Office des Forages Ruraux (OFOR) qui s’était fixé comme objectif principal de relever un défi majeur qui consiste à régler de façon définitive les problèmes d’accès à l’eau potable en milieu rural?

Le problème d’accès à l’eau potable devrait-il se poser dans un département comme Podor. Un département qui compte quatre ministres dans le gouvernement, cinq députés à l’assemblée, un envoyé spécial à la présidence,  quatorze directeurs généraux et plus de cinq présidents de conseil d’administration? Voilà la question que se posent nos interlocuteurs. 

 

Author: S. N. NIASS

613 thoughts on “Podor Senegal: Vivre sans Eau en Pleine Pandemie (Covid19)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.