Onde De Choc Au Niveau De La Diaspora

C’est connu : les Sénégalais ont un attachement viscéral à leur terroir. Ce lien au « pays dont le limon entre dans la composition de (notre) chair » est exacerbé par l’émigration. Il s’exprime par les sacrifices consentis par la majorité pour se construire une demeure quelque part au Sénégal pour les vieux jours. Si par malheur, un terme brutal devrait survenir avant l’heure espérée, les diverses organisations se démènent pour le retour et le repos éternel du disparu au pays natal.

Cela est particulièrement vrai pour les Sénégalais d’Europe, quand on sait les places dans les cimetières sont « louées » pour une période. Après quoi, les restes sont exhumées pour être dispersées. Cette perspective hante nos compatriotes pour qui les longues années passées loin de la Patrie-mère est une sorte d’enterrement, de long confinement loin de ses racines.

Aussi, la décision brutale, cinglante et sans concertation annoncée par le gouvernement de ne pas admettre au Sénégal les dépouilles de sénégalais décédés à l’étranger du Covid19 a créé une immense choc. Il faut dire que les conditions d’annonce de la mesure manquent totalement de délicatesse, on peut dire d’humanisme. La décision intervient dans le contexte d’un désarroi général dans les diasporas d’Europe et d’Amérique en particulier. Le gouvernement n’a pas fait montre, durant ces périodes difficiles, de proximité et d’attention selon certains cercles émigrés.
Nombre d’interlocuteurs de Sunupost disent qu’ils auraient de loin préféré qu’une partie de l’enveloppe financière annoncée au titre de soutien à la diaspora soit mobilisée pour conserver les corps, le temps que les conditions de leur rapatriement en respectant toutes les normes d’hygiène soient conçues et mises en place. Certains n’excluent pas de participer à des fonds qui permettraient d’organiser des sortes de pompes funèbres spécialisées. Tout sauf finir dans un crématorium ou dans des fosses communes en Occident.

Sunupost ouvre ses colonnes aux Sénégalais qui souhaiteraient réagir : car au fond, outre des questions culturelles ou de santé publique, il s’agit aussi de problématiques existentielles c’est-à-dire éminemment humaines

Author: La Rédaction

2 779 thoughts on “Onde De Choc Au Niveau De La Diaspora

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.