Le centre Ginddi au cœur d’une mafia du sexe

S. Adamo, une cuisinière à la retraite, a recruté trois jeunes filles du centre Ginddi qu’elle a entrainées dans un business de sexe.

Elles ont été enrôlées via une publication sur Facebook, rapporte L’Observateur dans sa parution du jour.

La proxénète S. Adamo, domiciliée à Dieuppeul, organisait des rencontres sexuelles avec ces pensionnaires dudit centre dans un appartement privé et meublé à la Cité Mixta.

D’après les informations du journal, elle mettait les filles en rapport avec des hommes moyennant 40 000 Fcfa la passe.

Cette mafia du sexe a été démontée par la brigade des mœurs. Placée en garde à vue, Adamo a été déférée hier au parquet.

Author: Binta Cisse

25 thoughts on “Le centre Ginddi au cœur d’une mafia du sexe

  1. I loved as much as you’ll receive carried out right here.
    The sketch is tasteful, your authored subject matter stylish.

    nonetheless, you command get got an shakiness over that you wish
    be delivering the following. unwell unquestionably come further formerly again as exactly the same nearly a lot
    often inside case you shield this increase. https://tadalafili.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.