Course Effrénée Vers Le Pactole Foncier (Par Papa Malik Youm)

Au Sénégal, être Maire c’est une aubaine pour beaucoup de personnes, une occasion pour certains d’avoir une main mise sur le foncier , bénéficier de privilèges communaux, et d’un budget.. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, on assiste à une flambée de candidatures fantaisistes qui polluent les élections locales et biaisent quelque part le jeu démocratique.Des personnalités qui n’ont jamais œuvré dans le social ni physiquement ni financièrement et qui subitement se découvrent comme les candidats désignés pour briguer le suffrage de leurs concitoyens qui jusqu’ici étaient ignorés, méprisés et laissés à leur sort. C’est justement ces pseudo-candidats qui tentent coûte que coûte à se faire voir en s’imposant par la manipulation , la tromperie et la tricherie.

Être Maire, est loin d’être une mince affaire. Savent-ils réellement qu’ils doivent Représenter l’état et leur Commune vis à vis des institutions territoriales locales.
Être un Maire c’est un don de soi, être présent au lieu de s’abonner absent tout le temps pendant que les populations sont confrontées à des difficultés dans leur quotidien.

Être Maire, c’est défendre les intérêts de sa commune, entretenir les espaces verts au lieu de s’en approprier, passer des contrats de marchés selon le code des marchés publics au lieu de les donner à complaisance , préparer et gérer le budget au lieu de le détourner à son profit , gérer l’attribution des aides sociales au lieu de les offrir à sa familles et ses proches, contrôler et assurer l’assainissement et le ramassage des ordures ménagères au lieu de les laisser s’entasser dans la rue. Voilà entre autres, la lourde responsabilité qui attend le Maire et qu’il se doit d’assurer tout au long de son mandat.
Être Maire demande aussi, une expérience administrative voire étatique… Nonobstant , une enquête de moralité s’impose aussi, jeter un coup d’œil sur le parcours de ces prétendants serait bien souhaitable .

À Thiès, on note une pléthore de candidatures mais on en voit une seule de valable , celle de Thierno Alassane sall qui lui au moins,a fait ses preuves à travers son passage dans les hautes sphères étatiques, représentant de l’ASECNA au Sénégal , en passant par Directeur général de l’ARTP, puis deux fois ministres.Ce qui lui accorde de fait un meilleur profil sur toutes les autres candidatures, sans oublier, des réalisations qu’il a faites dans cette belle région à savoir la réfection d’établissements scolaires , la construction de routes, l’électrification de certaines zones,ou encore le financement des groupements de femmes qu’il continue d’ailleurs toujours de faire.

À Thiès, pour les futures échéances électorales locales, Benno Bok Yakaar a investi M.Diattara qui auparavant a été un Maire inactif avec un bilan à la limite négatif, accusé par ses paires de spoliations foncières..bref, pour être factuel, promenez-vous à travers la ville de Thiès et dites-moi ce qu’il a encore réalisé.

À la population sénégalaise notamment thiessoise, on leur demande de reprendre leur destin en main, de se faire respecter et exiger plus aux aspirants à leurs municipalités.
Que le bon Dieu veille sur notre cher Sénégal et le préserve de ses prédateurs !

Papa Malik Youm

Author: S. N. NIASS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.